IMG_2981.JPG

L'ART DU KINTSUGI

金継ぎ
Kintsugi
"Jointure dorée"

 

FORMATION AU KINTSUGI

Vous souhaitez apprendre la technique du kintsugi traditionnel ? J'enseigne cet art dans mon atelier, situé à Paris 15e. 

17893004008644094_edited.jpg
kintsugi-assiette-poudre-doree-manonkerbec.jpg

DÉCOUVRIR LE KINTSUGI

Le kintsugi est l'art de la réparation traditionnelle de céramique datant du XVe siècle . Cet art originaire du Japon vient sublimer une pièce cassée en soulignant ses fêlures. « Kin » en japonais signifie « or » ou « doré » et « Tsugi » signifie « joindre » : les kanjis seuls révèlent l’essence de cet technique.

UNE MÉTAPHORE DE LA RÉSILIENCE

Le Kintsugi est avant tout une métaphore de la résilience, un mouvement de pensée qui va plus loin que la seule réparation de la céramique. Cet art répare en prenant en compte le passé de l’objet  pour le sublimer. La céramique devient alors encore plus belle et puissante qu’avant. C’est cette philosophie sublime et intemporelle qui me pousse à perpétuer cet art ancestral.

IMG_2953.JPG
17873009372075364.jpg

MON APPROCHE DU KINTSUGI

Je réalise les réparations dans mon atelier situé à Paris selon les règles de cet art traditionnel dans mon atelier. La méthode du Kintsugi se compose de multiples étapes (à découvrir en vidéo ici), allant du collage jusqu’au saupoudrage de la poudre de métal selon la technique japonaise du "Maki-e." c’est donc un processus long qui peut prendre plus de 10 heures de travail étalées sur une période allant de 1 à 2 mois. Ce temps est essentiel pour sublimer la pièce.

DES MATÉRIAUX NATURELS

Pour réparer mes pièces, je n'utilise que des matériaux naturels :

de la colle de riz que je réalise moi même dans mon atelier à base d'amidon de riz et d'eau, de la laque urushi 漆 venant des arbres Rhus Vernicifera cultivés au Japon dans des espaces protégés, de l'enduit fait à partir de cette laque et de fines poudres de terre et enfin la poudre de métal : j'ai choisi le bronze et l'étain plutôt que l'or et l'argent, soucieuse d’effectuer un sourcing plus durable.

poudre-or-kintsugi-pinceau-manonkerbec.jpg
17863215926167490.jpg

USAGE D'UNE PIÈCE RÉPARÉE

À ce jour, le kintsugi la seule technique de réparation de céramique qui permet une utilisation alimentaire. Dans mon atelier, je n’utilise pas d’éléments pétrochimiques (colle epoxy/superglue) qui pourraient se dissoudre. La laque que j’appose absorbe et isole la réparation permettant un usage quotidien mais précautionneux. On évitera en revanche le micro-ondes, le lave vaisselle et l’eau bouillante. Il faudra laver les céramiques réparées avec soin et éviter d'y mettre un liquide pendant plusieurs heures.

Dix heures de réparation en 30 secondes

L'occasion de vous montrer en vidéo quelques unes des étapes cruciales d'une réparation traditionnelle au kintsugi. De la fabrication de la colle, à la pose au pinceau de la poudre de métal, en passant par l'application des laques rouges et noires. 

Un plaisir pour les yeux !

Retrouvez plus de vidéos sur mon instagram.